SEEPH 2019

Le terme handicap fut ensuite utilisé dans certains sports, notamment dans les courses hippiques où des handicaps sont attribués aux chevaux (selon le poids du cheval, selon le poids du jockey qui le monte,…) afin de rétablir l’équilibre des chances entre les concurrents. Pendant la première moitié du 20ème siècle, la législation a commencé à favoriser ceux qui étaient considérés comme “infirmes” et exclus de la société. Sont alors apparues les premières lois et associations pour la défense des personnes handicapées. La Loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées définit le handicap comme « toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou trouble de santé invalidant ».